Accueil - Toute l’actualité - ACT FOR KIDS - Zoom sur les matières responsables
Zoom sur les matières responsables

Dès sa fondation en 1996, Okaïdi  a souhaité que le développement durable soit au centre de son projet d’entreprise. Agir sur ses produits est essentiel, en commençant par le choix de matières premières éco-responsables !

Proposer des produits à faible impact environnemental à prix accessible : le défi est ambitieux mais prend tout son sens dans le projet d’entreprise qui anime ÏDKIDS.COMMUNITY. Toutes ses marques s’engagent pour y parvenir. A l’occasion de la rentrée, focus sur les actions déjà entreprises par la Okaïdi.

Vers quelles matières responsables se tourner ?

 Les matières sont dites « écologiques » lorsque leur production nécessite moins de ressources naturelles, moins d’énergie, qu’elles sont recyclées et recyclables.

Le coton 

Le coton est la matière préférée des mamans pour leurs enfants car il est d’origine végétale et robuste. C’est la principale matière utilisée dans les collections Okaïdi.

Sa culture génère 350 millions d’emplois dans le monde (culture, transport, égrenage, emballage, stockage…). On dénombre plus de 100 millions d’exploitations agricoles familiales qui vivent des seuls revenus du coton. Ces petites exploitations contribuent à la réduction de l’insécurité alimentaire car le coton permet l’obtention d’un revenu monétaire plus stable et moins spéculatif que d’autres productions, notamment vivrières, et génère de l’épargne et des investissements productifs. Il permet également le développement d’organisations de producteurs et l’élargissement de leurs fonctions.

Malheureusement, de par son mode de production, la culture conventionnelle du coton est l’une des plus polluantes au monde, notamment parce qu’elle consomme beaucoup d’eau et nécessite un usage important d’insecticides et d’herbicides.

C’est pourquoi Okaïdi a choisi de soutenir une culture du coton plus responsable, c’est-à-dire un coton plus écologique et socialement responsable dont la production :

  • n’est pas réalisée à partir d’OGM
  • consomme moins d’eau
  • limite l’utilisation de substances chimiques (engrais, herbicides, pesticides, insecticides…),
  • est rentable pour le producteur
  • respecte les droits de l’homme et du travail

Le polyester 

Elastique, infroissable, résistant et infeutrable, le polyester résiste au traitement que réservent les enfants à leurs vêtements ! Il est l’autre matière phare d’Okaïdi.

Facile à entretenir, il permet de limiter le nombre de lavages, diminuer la température de lavage et réduire l’usage du fer à repasser. Ce sont aussi ce genre de gestes et réflexes que chacun peut adopter pour diminuer l’impact sur l’environnement des produits textiles.

Il est produit à partir de pétrole. Okaïdi a donc décidé d’opter pour du polyester recyclé conçu à base de bouteilles en plastique et plastiques recyclés pour une partie de sa collection afin de diminuer l’utilisation du pétrole, mais aussi la production de déchets. Ce polyester recyclé est notamment utilisé pour le rembourrage des doudounes de la collection hiver 2017.

Le Sustans®

La fibre labellisée Sustans® est issue de composants renouvelables d’origine en partie végétale et constitue une bonne alternative aux plumes de rembourrage des parkas et doudounes, par exemple. Elle est fabriquée à partir de la fermentation du maïs, ce qui permet d’utiliser moins d’énergie (30% de moins) et de réduire l’émission des gaz à effet de serre. Grâce à la fibre Sustans de DuPont Sorona issue de composants renouvelables d’origine végétale, des parkas Okaïdi sont plus respectueuses de la planète. Thermorégulantes, elles emmagasinent et restituent la chaleur du corps pour assurer bien-être et protection en toutes circonstances.

Quels acteurs aux côtés d’Okaïdi ?

Okaïdi s’est engagé dans une démarche de progrès avec des organisations externes reconnues qui agissent à ces côtés pour s’engager toujours plus du point de vue écologique et social :

  • La Better Cotton Initiative qui a pour vocation de rendre la production mondiale de coton plus responsable pour les personnes qui le produisent, l’environnement dans lequel il est cultivé et l’avenir du secteur textile.
  • OEKO-TEX® : un label qui limite avec des exigences strictes les substances nocives dans la chaîne de fabrication. Il est notamment utilisé pour le linge de lit Okaïdi.
  • L’usine de matière première où s’approvisionne Okaïdi en polyester recyclée est certifiée Global Recycle Standard. Cette certification, attribuée par un organisme indépendant, permet d’attester de la composition en matériaux recyclés d’un produit donné.
  • Repreve  : un producteur de fibres recyclées qui transforme les bouteilles ou déchets plastique en fibre textile. Dans ses produits à base de polyester recyclé, Okaïdi intègre en moyenne 30 % de polyester tracé REPREVE. Grâce à cette démarche globale, Okaïdi a recyclé l’équivalent de 10 millions de bouteilles

Quel bilan ?

Coton responsable :

  • En 2015, Okaïdi travaillait avec du coton conventionnel uniquement.
  • Fin 2016, 30% du coton utilisé dans nos collections étaient sourcé en tant que Better Cotton Initiative.
  • Fin 2017, 50% du coton utilisé dans les collections d’Okaïdi sera sourcé en tant Better Cotton Initiative.
  • L’objectif d’Okaïdi à l’horizon 2020 : 100% du coton utilisé par Okaïdi proviendra de sources plus responsables (BCI, issu de l’agriculture biologique…).

Coton issu de l’agriculture biologique

Ce coton est essentiellement utilisé par Obaïbi, pour les produits destinés au bébé (tee-shirts, bodys et sous-vêtements principalement).

Au total, il représente 28 % de la collection pour le bébé couché  de la collection Hiver 2017.

Polyester recyclé

Pour les collections Printemps-Eté 2017 et Automne Hiver 2017-18 : 90% de l’offre de pièces à manches (parkas, doudounes…) Okaïdi et Obaïbi sera conçue avec un rembourrage fabriqué à partir de polyester recyclé.

Sustans 

Okaidi a réalisé 4 références exclusives à base de fibre : 2 doudounes pour l’Automne Hiver 2016 et 2 nouvelles références pour 2017.

En savoir plus sur les engagements d’Okaïdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser