Accueil - Toute l’actualité - International - Hasna, Directrice de zone Okaïdi EMEA : « Un réseau magasin sans le web, c’est comme une plante sans terreau ! »
Hasna, Directrice de zone Okaïdi EMEA : « Un réseau magasin sans le web, c’est comme une plante sans terreau ! »

Mardi 24 novembre 2020 ouvrait l’e-shop pour l’Arabie Saoudite, 4ème lancement online à l’international en une semaine !
Hasna, directrice de zone EMEA & Amérique a suivi le projet ainsi que celui du site marocain. Elle raconte. 

  • En quoi ouvrir un site web marchand était-il important pour ces 2 pays  ?

En Arabie Saoudite, Okaïdi est leader sur le marché avec 47 magasins. Nous nous devions d’avoir notre site web, pour permettre à nos clients qui connaissent la marque, à la fois, d’aller voir nos produits avant de venir en magasin et de commander afin d’y être livrés.

Au Maroc, nous sommes pionniers. C’est pourquoi nous avons voulu lancer le site web avant nos concurrents sur un marché qui est en croissance exponentielle. 

Enfin, sur ces deux marchés,  la crise du COVID a amplifié le besoin. Nous en avons eu la confirmation quand notre partenaire marocain a mis en place le click & collect et les ventes via Whatsapp dans 2 magasins : les commandes ont été très importantes, nous confortant dans notre projet. 

  • Qu’est-ce que le Web apporte de plus par rapport aux magasins? 

Un magasin sans le web c’est comme une plante sans terreau ! Le retail ne peut plus faire sans le Web. Beaucoup de nos clients ont besoin de voir le produit avant de venir en magasin.

C’est le fameux principe du ROPO : research online purchase offline. 

D’autres clients souhaitent pouvoir être livrés à domicile, surtout dans des villes où nous n’avons pas de magasin. Ainsi, nous n’avons que  6 magasins au Maroc, situés dans plus grandes villes du pays mais nous savons qu’il a un potentiel de vente dans des villes moyennes où nous ne pouvons pas avoir de boutique.

  • Quels services proposent ces sites ? 

Nous proposons la livraison à domicile dans tout le pays et les retours et remboursements via la poste locale ou en magasin. Le tchat pour assister les clients dans leurs achats est également incontournable. Par exemple en Arabie,  il y a une habitude de grosses commandes passées pour essayages, avant des retours importants. Il faut donc un service clients et une assistance 24/7. Pour le gérer, notre partenaire fait appel à un service clients externe. Du coup, sur la prochaine version du site, on sait déjà qu’on renforcera ce service. 

  • Et pour la marque : en quoi cela vient la renforcer ? 

C’est une stratégie omnicanale. En lien avec le lancement des sites web, nous avons prévu un plan de communication sur les réseaux sociaux et de l’affichage dans les centres commerciaux. Le but est de renforcer notre présence sur tous les canaux de communication pour drainer le trafic vers l’e-shop et en magasin.

  • Nos clients locaux étaient-ils en demande ? Quels sont les premiers retours ? 

Oui, ils étaient très en demande ! Ce sont des pays avec des taux de pénétration du Web très élevés. (89% en Arabie). Beaucoup de clients se sont déjà connectés et sont venus voir le site. Nous sommes déjà sur la deuxième version pour ajouter des réponses aux besoins locaux : wishlist, liste de favoris…Tout en poursuivant les ajustements de cette première semaine !

  • En quoi est-ce une étape importante côté digital ? 

Ce sont les 2 premiers sites développés avec la plateforme PrestaShop. Elle permet à la fois de garantir la qualité de service et la cohérence de notre image partout dans le monde, tout en laissant, une fois qu’elle est installée, le partenaire autonome dans sa gestion. 

Ces 2 premiers pays ont donc valeur de test. Nous allons pouvoir maintenant démultiplier. Le but est de permettre ainsi à un maximum de nos partenaires d’ouvrir leurs sites. 

C’est une super nouvelle car nos partenaires l’attendaient depuis longtemps. Quant aux 2 premiers, ils sont ravis, car nous leur avons ainsi permis de passer en mode Web. On grandit ensemble !

  • Prochain rendez-vous importants ?

2 autres sites de partenaires sont déjà dans les tuyaux. 

Puis, ce sera la campagne du Ramadan, en avril. On sera bien rôdé. On a prévu pour cela une communication 360 avec des shootings dédiés. Autant de tests pour nos 45 pays partenaires.
Et pourquoi pas ouvrir aussi demain avec des partenaires des sites dans des pays limitrophes qu’ils peuvent servir, sans même avoir de magasin physique ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser