Accueil - Toute l’actualité - Non classifié(e) - Sortie de 2 nouveaux sites Okaïdi (+ un bonus) : mais comment font-ils ?
Sortie de 2 nouveaux sites Okaïdi (+ un bonus) : mais comment font-ils ?

Okaïdi lançait hier son e-shop polonais, finissant ainsi d’équiper tous ses pays succursales. Mais parce que 2 valent mieux qu’1, la marque inaugure aussi cette semaine l’e-shop slovène. Olivier, responsable technique digital et Marie, chef de projet AMOA, racontent les dessous de ce doublé !

Pour commencer, Olivier, Marie, quel est votre rôle ?
Olivier : Je suis responsable technique digital. Je suis en charge des développements et responsable technique des sites e-commerce Okaïdi et Oxybul. Je travaille avec une équipe formidable d’une dizaine d’experts : des chefs de projets techniques, des développeurs front-end, back-end et full stack. 

Marie : Justine et moi sommes cheffes de projet AMOA. Pour ce projet de lancements de sites e-commerce, nous avons piloté ensemble et avec l’équipe AMOA digitale les équipes IT et les équipes métier. ça donne parfois des réunions à 35 pour arriver à sortir des projets comme ceux-ci 😉 ! Notre rôle, c’est de cadencer toutes les équipes métiers pour qu’elles soient alignées sur le rythme de développement afin d’atteindre ensemble la date de sortie.

2 sites sortent cette semaine : effectivement, ça marche plutôt pas mal ! Vous nous racontez ? 

La Pologne était un site qui proposait uniquement la e-réservation (je réserve en ligne, je retire dans mon magasin). Depuis hier (17/11/20), il a basculé en full e-shop : les clients peuvent désormais passer commande en ligne et se faire livrer à domicile. Une très bonne nouvelle pour le pays puisqu’il est confiné… et parce que c’est notre dernier pays succursale à s’équiper d’un e-shop ! En outre, les expéditions sont faites en ship from store: une chouette collaboration avec les équipes retail également. 

le site okaidi.pl

C’est un peu un tour de force puisqu’aujourd’hui on a aussi sorti “from scratch” le site marchand slovène. Une grande première : c’est le premier site d’un partenaire que nous avons construit sur notre propre plateforme. 

le site okaidi.si

Concrètement, qu’est ce que ça signifie ? 

En accord avec les spécificités de son pays et les comportements d’achat de ses clients, nous avons construit le site slovène sur la même plateforme que nos sites e-commerce actuels. Et comme la Slovénie est également en confinement strict, le site était très attendu. 

C’est un hasard que ces 2 sites sortent maintenant ? 

Evidemment non. C’était, l’autre gros challenge : sortir avant le Black Friday pour avoir le temps de rôder nos sites et jouer à fond l’omnicanalité lors de ce moment fort de commerce.

« L’autre gros challenge : sortir avant le Black Friday pour avoir le temps de roder nos sites « 

Que donnent les premiers résultats ? 

Ils sont plutôt prometteurs :  pour la première journée du site de la Pologne, ce sont presque 90 commandes enregistrées sans aucune communication ! Juste un push Facebook ce matin pour activer un minimum afin de pouvoir tester les diverses fonctionnalités. Les communications vont pouvoir commencer demain. 

Bravo à tous les deux !

Ce n’est pas tout. On a un cadeau bonus 😉 !

On a aussi réussi à sortir la fonctionnalité mini don sur le Web sur les sites okaidi.fr et okaidi.it !

C’était très attendu par Cécile (déléguée générale du Fond’actions WE ACT FOR KIDS) pour pallier la fermeture des magasins sur cette campagne de fin d’année.

On peut désormais ajouter un « coeur solidaire » à son panier d’achats sur okaidi.fr et okaidi.it!

Mais comment c’est possible, toutes ces sorties ? 

Marie : Pour commencer, c’est notre très bonne entente d’équipe qui fait que ça fonctionne. 

Olivier : Et nous avons aussi réussi à mettre en place des process d’industrialisation de sorties de sites à l’international. Ils nous ont permis de sortir en 2 mois le nouveau site polonais. Et nous avons, en même temps, déployé la Slovénie. Et comme c’était trop simple, on en a même un petit troisième dans les tuyaux 😉 !

Marie : Je rejoins Olivier : on est en très grande maîtrise de nos outils. Du coup, on peut se concentrer sur les spécificités liées à ces nouveaux sites.L’expertise de nos collègues, la cohésion d’équipe et la communication sont les clés de ces succès. J’insiste vraiment sur le fait que c’est une victoire d’équipe au sens large.

Une méthode, un truc à nous partager ? 

Toutes les semaines, on a réuni les acteurs métiers pour cadencer la to do de chacun sur chaque site. Chef de projet AMOA, c’est un vrai job de chef d’orchestre ! Et ça marche parce qu’on le fait en collaboration étroite avec l’équipe IT Web : on a beaucoup de chance de bosser ensemble en méthode agile. 

Prochaine naissance ? 

Début décembre mais on n’aime pas donner de date précise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser