Accueil - Toute l’actualité - ACT FOR KIDS - Actions Sociétales - Okaïdi confie le tri de ses cintres à l’ESAT Le Recueil pour pouvoir leur donner une deuxième vie
Okaïdi confie le tri de ses cintres à l’ESAT Le Recueil pour pouvoir leur donner une deuxième vie

Une démarche vertueuse qui permet à la fois de recycler les cintres et coopérer avec un établissement employant des personnes en situation de handicap mental

En 2018, 1,5 millions de cintres ont transité par les entrepôts et magasins Okaïdi. Mis à rude épreuves, certains finissent abîmés. Ils étaient jusqu’ alors stockés en entrepôt, mélangés avec des cintres en bon état… et tous jetés.

L’équipe responsable des achats non marchands a mis en place un projet plus vertueux, en ligne avec l’engagement de progrès RSE de la marque : la RHESSEME (Responsabilité Humaine, Entrepreneuriale, Sociale, Sociétale de Marques au service de l’Enfant). Les stocks résiduels sont désormais confiés à l’ESAT* Le Recueil, un établissement de l’association les Papillons Blancs de Roubaix – Tourcoing qui prend en charge leur tri afin qu’ils puissent être recyclés.

« Grâce à cette collaboration, 150 000 cintres ont été triés en 2018. « 

Ses 2 sites accueillent 200 travailleurs âgés de 20 à 65 ans en situation de déficience intellectuelle légère et moyenne. Grâce à cette collaboration, 150 000 cintres ont été triés en 2018. Ils ont pu ainsi trouver une seconde vie : ils sont utilisés notamment pour préparer les collections livrées aux magasins en période de soldes. Un partenariat doublement positif que nous explique Steve Haverbeke, responsable d’atelier à l’ESAT Le Recueil :

Pourquoi travailler avec Okaïdi ?

J’adore les tâches que nous confient Okaïdi parce qu’elles sont très simples. Elles nous permettent d’offrir la possibilité de travailler à nos équipes. C’est notre première mission : leur permettre de se rendre et se sentir utiles en accomplissant une tâche adaptée à leurs capacités et qui, petit à petit, leur permet de se développer.

Comment travaillent vos équipes ?

Chacun est affecté à une tâche correspondant à ses capacités. Laurent, qui sait compter, peut s’occuper de conditionner les cintres par paquet de 10. Marc, qui ne sait pas, travaille à l’aide d’un gabarit lui permettant de sélectionner 10 cintres, et acquiert progressivement la compétence du comptage. François, moins à l’aise dans les activités collectives, s’occupe d’ôter les bagues de tailles glissées sur chaque tête de cintre. Et Marie, travaille au contrôle qualité.

Okaïdi confie le tri de ses cintres à l’ESAT Le Recueil de l’association Les Papillons Blancs (Roubaix)

Comment pouvez-vous en plus assurer le contrôle qualité ?

Nous avons pour cela développé un logiciel sur tablette adapté aux personnes déficientes. Une fois briefée sur ce qu’est un bon ou mauvais cintre, Marie a pu réaliser parfaitement le contrôle par comparaison avec un visuel de référence. Une tâche valorisante, et valorisée : nous avons en effet la certification ISO 9001 version 2015. Toute l’équipe est impliquée à 200% sur le sujet de la qualité. Résultat : les retours des équipes Okaïdi sont hyper positives.

Quel est la clé, pour que ça marche ?

La clé pour pouvoir avancer : avoir le temps ! Okaïdi nous confie 11 palettes de cintres à trier, avec 3 mois de délai, entre 2 saisons. Cela nous permet d’avoir un accompagnement individualisé, condition indispensable pour parvenir à assurer à la fois une prestation de qualité et la formation de nos équipes. Et nous veillons à valider leurs acquis par des RAE (reconnaissances des acquis de l’expérience) afin qu’elles puissent ensuite obtenir un CAP ou un emploi.

Comment pourrions-nous aller plus loin ?

Pour aller plus loin, nous espérons pouvoir un jour accompagner Okaïdi sur d’autres tâches que nous savons réaliser. Dans le domaine textile, nous pouvons par exemple prendre en charge les opérations d’étiquetage, de swiftage, de picking pour préparer des commandes, de conditionnement mais également de marquages et d’impressions textiles pour des petites séries. Ces dernières tâches sont particulièrement intéressantes car elles permettent de développer énormément de capacités chez nos équipes. Et nous pouvons assurer des délais très courts.

Mon rêve ? Que nous puissions demain détacher nos équipes afin qu’elles viennent travailler directement au sein d’Okaïdi, par exemple pour assurer du contrôle qualité : faites passer le message ! »

En savoir plus ? https://www.papillonsblancs-rxtg.org/travail-protege-nord/esat-le-recueil/

  • Un établissement et service d’aide par le travail (ESAT) est en France un établissement médico-social de travail protégé, réservé aux personnes en situation de handicap et visant leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser