Accueil - Toute l’actualité - International - INTERNATIONAL : Oxybul se déploie au Danemark chez BabySam et en Grèce, chez Leto
INTERNATIONAL : Oxybul se déploie au Danemark chez BabySam et en Grèce, chez Leto

Oxybul vient de s’implanter avec succès chez 2 enseignes spécialisées enfant à l’international. Une grande première pour la marque qui ne compte pas en rester là… Interview d’Emilie, Chef de projet international. 

Qui est BabySam ? 

BabySam est à la fois un réseau de 33 magasins spécialisés sur le marché de la petite enfance (0-5 ans) qui couvre l’intégralité du territoire danois et un site Internet très complet. L’offre répond à tous les besoins des jeunes parents. Textile, puériculture, jouet, mobilier, mais également déco, alimentaire, couches, soin… C’est un opérateur historique de la petite enfance qui existe depuis 1973. Un incontournable au Danemark.

Comment l’enseigne BabySam a eu l’idée de distribuer la marque Oxybul ? 

Le projet a mis 9 mois à se concrétiser : ça ne s’invente pas ! Ils distribuent déjà 40 marques de jouets. Ce que les responsables de BabySam sont venus chercher chez Oxybul ce sont nos marques Talents.  Ils plébiscitent notamment nos packaging ultra clairs et immédiats. L’aspect “Je comprends : je prends” des packagings Oxybul est essentiel pour les clients danois qui sont ultra pragmatiques. 

Quel est l’intérêt pour Oxybul d’être distribué ainsi au Danemark ? 

C’est à la fois une belle visibilité pour nos marques Talents et une reconnaissance d’Oxybul en tant que créateur de marques. Tous nos univers sont présents dans l’offre BabySam. L’enseigne s’emploie d’ailleurs à recréer un merchandising très respectueux de la construction de notre offre. Et pour cause, nous co-construisons avec eux ce merchandising. 

C’est par ailleurs très intéressant pour Oxybul de voir comment sont perçus ses produits dans une culture différente. 

« Etre distribué au Danemark par le leader du marché bébé, c’est à la fois une belle visibilité et une reconnaissance d’Oxybul en tant que créateur de marques. »

Quel a été l’accueil des parents danois ? 

Les équipes BabySam ont été très agréablement surprises. Un mois après le lancement d’Oxybul (septembre 2019), la marque était numéro 4 de leur offre de jouets qui compte 40 concurrents. Une belle progression de chiffre d’affaires et une nette accélération en décembre ont suivi. 

Le segment du tout-petit (Sensibul et Manibul notamment) est particulièrement moteur, et le loisir créatif (Artibul) se fait une belle place (2ème dans les performances). Les parents plébiscitent la dimension ludo pédagogique de nos jeux. 

Le marché a-t-il des goûts particuliers  ? Lesquels ? 

Tous les jeux très faciles à comprendre surperforment. Et depuis que les équipes jouent elles-mêmes, les ventes sur les catégories à l’abord plus complexe comme les jeux de société accélèrent nettement. 

Oxybul est-elle présente ailleurs à l’international ? Où ? 

Oui, nous avons lancé Oxybul en Grèce sur le même modèle dans les magasins Leto. Une chaîne de 17 grands magasins pensés pour les jeunes parents. Nous nous connaissions car ils distribuent également Okaïdi. 

Ils ont testé les jouets Oxybul depuis le 19 décembre 2019 sur un magasin. Oxybul s’est immédiatement placé au même niveau que Fisher Price, dans leur top 5 ! Nous implantons donc déjà un deuxième magasin ! Leur site Web propose également l’offre Oxybul. Mais il est trop tôt encore pour tirer des conclusions.

Prochaine étape ? 

L’objectif sur 2020 : pérenniser ces 2 premiers partenariats, et … trouver de nouveaux BabySam ou Leto, notre terrain de jeu étant l’Europe en raison notamment des normes de sécurité.

Plus d’infos ? 

Une réponse à “INTERNATIONAL : Oxybul se déploie au Danemark chez BabySam et en Grèce, chez Leto”

  1. Valérie Heymann dit :

    Bb Sam actuellement décrié au Danemark car implanté dans des paradis fiscaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser