Accueil - Toute l’actualité - FONDATION - Intégration et Protection de l'enfant - Zoom sur le partenariat de la Fondation ÏDKIDS avec l’association Ludopital
Zoom sur le partenariat de la Fondation ÏDKIDS avec l’association Ludopital

Découvrez Ludopital à travers le témoignage d’Amélie, marraine de l’association et Responsable de la Formation Rigolo Comme La Vie, et de Gilles, responsable du Mécénat et de l’événementiel pour Ludopital.

Association active dans les services de pédiatrie des centres hospitaliers du Nord, Ludopital améliore le séjour des enfants hospitalisés : via la distribution de jouets par le personnel soignant lors des visites médicales, et par l’aménagement et la décoration des lieux de vie (salles d’attente, chambres…). Ces actions permettent de rendre l’environnement hospitalier plus agréable et chaleureux afin de dédramatiser l’acte médical.

Témoignage d’Amélie : marraine de l’association et Responsable de la Formation Rigolo Comme La Vie

  • Quel est ton parcours ?

« Je travaille chez Rigolo Comme La Vie depuis plus de 10 ans. J’ai d’abord intégré la communauté en tant que Directrice de crèche. Par la suite, je suis devenue responsable Ressources Humaines et, depuis septembre 2016, j’occupe le poste de Responsable de la Formation.

  • Qu’est ce qui t’as donné envie d’agir aux côtés de Ludopital ?

J’ai découvert la Fondation ÏDKIDS dès mon arrivée chez Rigolo Comme La Vie, qui était à l’époque une structure intégrée à celle-ci.

Quant à Ludopital, je connaissais déjà l’association car j’y avais été bénévole lorsque j’étais étudiante. Quelle fierté de découvrir que le Groupe que je venais d’intégrer la soutenait !

De par mon parcours, aussi bien personnel que professionnel, je suis convaincue des bénéfices de leurs actions ! En tant que Maman où j’ai connu des périodes à l’hôpital, et en tant que professionnelle. En effet, j’ai une formation d’éducatrice de jeunes enfants qui m’a sensibilisée aux bienfaits du jeu chez l’enfant. Ces moments lui permettent de redevenir un enfant à part entière, et plus seulement un « soigné ». L’enfant se réapproprie son corps en retrouvant le sentiment du « corps plaisir » qui lui permet de réaliser des activités, de constater ses réussites, de s’amuser, de vivre tout simplement !

Et c’est également bénéfique pour son entourage : souvent les frères et sœurs ne sont pas à l’aise à l’hôpital mais partager un moment ensemble, en famille, autour d’un jeu de société permet à chacun de retrouver sa place ! Autre élément important, l’effet du psychologique sur le corps peut avoir un vrai impact dans la lutte contre la maladie : chaque instant de bonheur est bon à prendre !

  • En quoi consiste ton rôle de Marraine de l’association ?

Je suis doublement impliquée pour la Fondation ÏDKIDS. Tout d’abord, en tant qu’Ambassadrice de la Fondation auprès de Rigolo Comme La Vie. Ma mission : faire connaitre la Fondation et ses actions, en communiquant sur l’ensemble de nos supports et auprès de tous nos collaborateurs dès leur intégration, afin de leur donner envie de se mobiliser à nos côtés.

Et je suis également marraine de Ludopital. C’est une vraie chance ! Cela consiste à soutenir l’association dès le démarrage d’un projet, suivre sa demande de financement, accompagner le déploiement de ses actions, fêter leurs réalisations et partager toutes ces informations avec les collaborateurs.

  • Quelles actions ont été menées avec l’association ?

 En 2017, nous avons financé à hauteur de 7000 euros, la rénovation de deux salles d’attentes du centre Marc Sautelet à Villeneuve d’Ascq. Il s’agit d’un Établissement de Soins de Suite et Réadaptation Pédiatrique qui accueille des enfants de 0 à 18 ans pour une prise en charge multidisciplinaire. Des jeux ont notamment été installés dans la salle d’attente.

Nos actions ne se limitent pas à des dons financiers, même si ils sont essentiels. Cet engagement est également porté par nos collaborateurs. Certains ont participé à une journée de tri de jouets. Un beau coup de main à l’association et une occasion de leur faire découvrir les coulisses de Ludopital, tout en les sensibilisant aux bénéfices des actions de l’association.

Découvrez cette journée solidaire en vidéo :

Autre exemple, en septembre 2017, les collaborateurs Rigolo Comme La Vie se sont mobilisés pour participer à une course solidaire « Les foulées de Ludopital » destinée à récolter des fonds pour l’association. Une dizaine de membre de l’équipe Rigolo Comme La Vie étaient présents avec leur famille ! Les enfants pouvaient participer à partir de deux ans : une belle occasion pour eux de devenir acteur en développant leur empathie et leur sentiment d’entraide. Ils étaient fiers de s’engager pour d’autres enfants. Partager un moment tous ensemble autour d’une cause commune développe la cohésion d’équipe. C’est plus fort qu’une simple sortie entre collègues.

Et début 2018, la Fondation a financé une seconde rénovation de salle d’attente (8 000 euros), cette fois ci, il s’agissait du service d’urgences pédiatriques à l’hôpital Victor Provo de Roubaix. Ludopital a eu pleins de bonnes idées pour adoucir le séjour des enfants à l’hôpital : une nouvelle mascotte du nom de «Chava’alet», des jeux en bois sur les murs, des photographies de ciel sous les appareils d’éclairage… Tout a été conçu pour rendre l’attente des 27 000 jeunes patients accueillis chaque année plus ludique, plus sereine et plus agréable.

Chacun peut s’engager à son échelle, l’association propose plusieurs événements ouverts à tous, il est également possible de faire un don, devenir bénévole,  ou organiser une collecte de jouets : n’hésitez pas ! ».

Témoignage de Gilles, responsable du Mécénat et de l’événementiel pour Ludopital.

  • Quels sont les bénéfices du jeu à l’hôpital pour les enfants ?

« Le jouet à l’hôpital  est un « outil thérapeutique » car il  permet d’instaurer la communication entre soignant et soigné. Ce sont toujours les soignants qui offrent le jouet à l’enfant : il leur permet d’entrer en relation avec lui (lors de son arrivée, avant ou après le soin) et de créer un lien durant le séjour à l’hôpital. C’est la spécificité de notre association.

Le jouet ne peut pas empêcher les moments difficiles mais permet de changer l’attitude et la perception de l’enfant qui dépasse son appréhension du soin en ayant une image positive du soignant.

La seconde mission de Ludopital est de rénover le cadre de vie de l’enfant (salle d’attente, portes de chambre, couloirs…). Nous nous occupons de la décoration afin de susciter l’imaginaire de l’enfant, par exemple avec des fresques de personnages de dessins animés peintes sur les murs. L’objectif est que l’enfant « oublie » où il se trouve et se laisse emporter par son imagination.

  • Quelle est votre mission au sein de Ludopital ?

Je suis en charge du mécénat et de l’événementiel. J’échange avec les entreprises pour trouver des fonds et des jouets. Nous avons fêté nos 2 millions de jouets distribués en 30 ans dans les hôpitaux de la métropole Lilloise ! Cela représentante environ 70 000 jouets par an ! Ce sont les hôpitaux qui nous contactent directement pour nous exprimer leur besoin (type de jouets et âge des enfants concernés). Pour que l’association puisse fonctionner, nous avons besoin de 150 000 euros par an. N’étant subventionné qu’à hauteur de 10 000 euros : les dons sont essentiels.

  • Quelle vision avez-vous du partenariat avec ÏDKIDS.COMMUNITY ?

ÏDKIDS.COMMUNITY, par l’intermédiaire de sa Fondation, est un partenaire historique. Je suis arrivé dans l’association il y a une dizaine d’année et ce fut un de mes premiers contacts. Les valeurs solidaires sont génétiquement ancrées dans la communauté ÏDKIDS, j’adhère vraiment à ce concept! Et la proximité géographique du siège situé à Roubaix et de Ludopital implanté dans les Hauts-de-France encourage les rencontres humaines. Avec le temps des liens personnels ce tissent.

Cette richesse des échanges est importante. Lors de la journée où les collaborateurs sont venus nous aider à trier les jouets, nous nous sommes sentis soutenus. En plus de l’aide pour le tri, ce fut surtout le partage de note projet et de notre quotidien avec eux qui nous a mis du baume au cœur. D’horizons différents, services centraux et réseaux magasins, ils se sont mobilisés ensemble pour le même projet et sont repartis convaincus de l’importance des jeux à l’hôpital.

  • Avez-vous un message à faire passer à ceux qui souhaitent s’engager à vos côtés ?

Toutes les associations ont besoin d’aide et de bénévoles mais pour vous partager mon expérience, ce qui me passionne c’est la sensation d’être efficace et la certitude du bienfait de nos actions. Nous pouvons nous en assurer car nos dons passent par un circuit court et cohérent qui permet de constater les résultats de nos actions. C’est également un plus pour la communication de nos partenaires ».

En savoir plus sur l’association Ludopital

Ces articles pourraient vous intéresser