Accueil - Toute l’actualité - IDKIDS TODAY - BACKSTAGE : “Ce confinement, pour la créa, ça tombe pile au bon moment !”
BACKSTAGE : “Ce confinement, pour la créa, ça tombe pile au bon moment !”

Aujourd’hui, on fait un détour côté créa Okaïdi. Nous avons interrogé l’équipe style Okaïdi pour savoir comment ils continuent à avancer malgré le confinement. Témoignages…

Carole, responsable de style Okaïdi et styliste Okaïdi fille

Finalement, pendant ce confinement, y’a des trucs chouettes qui se passent ! Les équipes sont plus concentrées. Les créatifs peuvent bosser plus à leur rythme, à la lumière du jour : c’est important pour les gammes de couleurs. En ce qui me concerne, j’apprécie vraiment de pouvoir adapter mes horaires et travailler quand je suis concentrée, quand “ça vient” ! Cela nous pousse aussi à mettre en place de nouveaux documents transversaux grâce aux nouveaux outils. Tout ça, c’est possible parce qu’on avait déjà bien posé les intentions style pour l’été 2021 avant le confinement : les couleurs, les univers… C’était solide. Du coup, chacun peut tracer en toute autonomie. Et on va rentrer juste au moment des validations ! Le seul truc plus complexe : le report des thèmes de cet été sur le début d’hiver, ou l’été d’après. 

Si je devais résumer, finalement, travailler en télétravail c’est : 

  • du plaisir, du calme et de la lumière (vive les visios en short)
  • -pouvoir se concentrer sur l’essentiel (la création + les liens + le bonheur de nos clientes demain = ❤)
  • le plaisir de pouvoir créer selon notre propre rythme (sommes nous du soir ou du matin?)
  • une manière de travailler plus efficiente ( vive Google !)
  • et de la solidarité, du partage et des liens encore et toujours plus forts (je n’avais déjà aucun doute là dessus mais c’est définitivement confirmé : je travaille avec des gens merveilleux !).

Caroline (graphiste Okaïdi garçon)

“Je prends conscience du temps perdu sur la route maison/boulot au lieu de le passer avec ma famille, de l’importance du lien social avec les collègues.

Je prends contact avec des collègues que je n’avais pas pour habitude d’interroger, et je m’aperçois que ce sont des échanges essentiels ! L’équipe garçon a aussi inventé le Confisement (confinement/déguisement), un rendez-vous bi-hebdomadaire qui anime notre équipe (bientôt en images dans ÏDKIDS TODAY…). 

Mara (graphiste Obaïbi)

“ Parmi les côtés positifs que je retiens du télétravail, c’est, par exemple, pouvoir gérer ses horaires, de ne pas polluer avec le trajet en voiture, travailler dans un endroit avec un bon éclairage naturel (même si cela ne se voit pas vraiment sur les photos ! ), c’est pouvoir ouvrir les fenêtres et respirer l’air frais, entendre les oiseaux en travaillant, c’est aussi ne pas grignoter les chocolats de la machine à café… 😉 !”

Didier (styliste Okaïdi Garçon)

“Créer chez soi ? C’est clairement plus aisé de se concentrer sans interruptions intempestives ! mais aussi ……. pouvoir méditer sous mon cerisier de temps en temps…”

Nora-Laure (styliste Obaïbi fille)

“En terme de méthodo, j’apprécie le véritable effort pour partager les infos et les réunions beaucoup plus courtes et efficaces, en gros : aller à l’essentiel! Et en vrai de vrai, travailler avec une grande fenêtre dans une pièce baignée de lumière… ça, ça motive à la créativité 😉 !

Blandine (graphiste Okaïdi fille)

Bien que le confinement nous bride dans nos libertés, il révèle pourtant celles d’un travail à la maison, dans un cadre familier, à notre image, propice aux métiers créatifs et au bien être personnel. Une fois les réunions virtuelles passées, (d’ailleurs, peut-être sont-elles moins chronophages et plus maîtrisées en ce moment 😉 ) c’est aussi une gestion du temps et de l’ambiance plus libre : alors que l’on pourrait croire que je me dissipe, je jongle justement entre travail et moments de pause, entre réflexion solitaire et partage avec l’équipe qui se tient disponible, entre temps silencieux et instants en musique. Mes journées me semblent moins linéaires, joyeusement rythmées, adaptées à mon humeur… En somme, bien équilibrées!

Malgré cet enthousiasme débordant, il manquera toujours le contact humain et les échanges à mes semaines de télétravail, deux conditions essentielles pour grandir et avancer le cœur léger! “

Tatiana (styliste Obaïbi)

Ce que je retiens de ce confinement c’est surtout l’utilisation très pratique des nouveaux logiciels  de partage comme Drive, Hangout…

Marion, (référente accessoire et styliste bain/nuit/pièces à manches/sous-vêtements)

Si je devais lister les aspects positifs du télétravail, ce serait : 

  • moins de réunion, donc plus de temps pour la créa!
  • on a le temps d’anticiper la création, on repart d’une page blanche sans avoir la pression de la stratégie, des bonnes ventes. La styliste a plus de place pour s’exprimer!
  • un meilleur partage d’informations avec la mise en place du DRIVE et du même rangement intra-secteur !
  • organiser son temps de travail et de création selon son envie,
  • apprendre à se faire confiance, et à faire confiance à son équipe; 
  • apprendre à déléguer.

Cécile, styliste Okaïdi fille :  Pour moi, c’est synonyme de :

  • plaisir du papier crayon retrouvé, 
  • plaisir du calme, 
  • plaisir de revenir au cœur de notre métier, 
  • plaisir de l’essentiel et de savourer l’instant présent !

Et parce que sans lui la photo de famille ne serait pas complète :
Bastien (graphiste bain/nuit)

Quant aux collections qu’ils créent tous ensemble, elles sont (de nouveau disponibles) là : https://www.okaidi.fr/

Une réponse à “BACKSTAGE : “Ce confinement, pour la créa, ça tombe pile au bon moment !””

  1. MH dit :

    Quel team !
    Et le fameux TS s..c..ss. , il est sur les rails ?
    ;D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser