Accueil - Toute l’actualité - HOMME & CULTURE - A la rencontre des collaborateurs d’Okaïdi
A la rencontre des collaborateurs d’Okaïdi

Zoom sur le parcours de trois collaborateurs Okaïdi du siège situé à Roubaix. Découvrez leur parcours, leurs missions et également leurs valeurs et leurs motivations!

Créée en 1996, Okaïdi est aujourd’hui une marque leader du prêt-à-porter pour enfant de 0 à 14 ans avec plus de 700 magasins dans 60 pays. Marque universelle, créative et respectueuse de l’identité de chaque enfant, elle les encourage à devenir acteur, responsable et heureux au travers de messages optimistes et d’actions militantes. Comme l’ensemble de marques de la communauté ÏDKDIS, elle est engagée dans le projet fondateur « Agir pour que le monde progresse au service de l’enfant qui grandit ». Nos marques sont sans cesse à la recherche de nouveaux talents. Elles proposent à leurs collaborateurs : un parcours riche avec une mobilité transversale, inter-marques et géographique.

Découvrez les témoignages des collaborateurs du siège :

  • Carole, Styliste référente

A la suite d’une classe préparatoire d’Arts appliqués, puis d’un cursus Esmod (Styliste Designer Mode), Carole s’est spécialisée dans une école de mode à Paris : « Lors de ma dernière année d’étude, un partenariat a eu lieu entre mon école et Okaïdi. C’est ma collection qui a été choisie : ce fut alors une révélation. Pour être une bonne styliste, selon moi, il est nécessaire d’avoir le goût des choses bien faites. Ce qui m’attire avant tout c’est de créer un univers qui a du sens et cohérent en termes de couleurs et de graphismes. C’est pour cela que je me retrouve davantage dans l’univers enfant que dans celui du textile femme. Il y a un côté fun et ludique ».

Carole intervient en amont de la création : le stylisme, ce sont les premières idées, les premières esquisses, les premiers dessins. « Nous créons une collection qui correspond aux valeurs de la marque Okaïdi. On ne réalise pas un vêtement tout seul. Il faut s’appuyer sur les forces des uns et des autres pour créer quelque chose de beau. Mais cela doit avoir du sens. Je ne fais pas de « mode pour les enfants », j’habille les enfants et c’est totalement différent ». C’est pour cela que travailler chez Okaïdi est une grande source de motivation : « L’entreprise m’a beaucoup donné, donc je trouve cela normal de lui redonner autant. Ici, j’ai en quelque sorte trouvé une seconde famille. Les collaborateurs sont bienveillants les uns envers les autres. Je m’épanouis vraiment dans ce cadre ».

  • Elodie, Responsable de marché Chaussure

Elodie est chef de produits Chaussure mais également acheteuse et responsable de marché.
Après une école de commerce et plusieurs stages à l’étranger, son envie de travailler dans le du textile va évoluer. Elle se passionne pour l’univers chaussure suite à un stage dans une centrale d’achat en Chine.« J’ai un métier très varié. En tant que chef de produit, je crée avec la styliste la collection en fonction de l’air du temps et des valeurs de la marque. Je pilote le projet et je gère mon budget. Une fois la collection développée et dessinée, nous négocions les prix avec les fournisseurs. C’est à ce moment-là que j’endosse ma mission d’acheteuse. Je réalise des appels d’offres avec les fournisseurs durant un mois environ. Puis je fais un point avec la gestionnaire qui passe les commandes. Lorsque les articles en magasin, je rencontre l’équipe merchandising et marketing pour mettre en avant tel ou tel produit phare ». La jeune femme est aussi responsable de marché. Cela lui permet de faire davantage de management et de prendre part à la stratégie de la marque. Une marque dont elle apprécie les valeurs éthiques : « Chez Okaïdi, hormis les valeurs écologiques qui nous sont importantes, nous avons également un fort axe innovation. Développer des produits avec des matières innovantes et techniques c’est déterminant dans notre travail. Nous travaillons au service des enfants : les modèles doivent donc être pratiques, ergonomiques, esthétiques, économiques … Par exemple, nous avons travaillé sur des languettes pour les chaussures et des empiècements réfléchissants pour que les enfants soient visibles sur le trottoir. Nous tentons chaque jour de trouver de nouvelles idées, c’est passionnant».

  • Mathieu, Chef de projet Data

Après une préparation scientifique, Mathieu a intégré une école d’ingénieur en informatique. Il débute sa vie professionnelle dans un Cabinet de conseil Parisien qui accompagne les entreprises lors de projets de transformation informatique. Depuis six mois, il est chef de projet data chez Okaïdi. « En tant que chef de projet, mon travail est de décliner la stratégie de l’entreprise en actions concrètes. Je dois mobiliser les collaborateurs et les réunir autour d’un objectif commun. Tout cela en respectant un budget prédéfini, des délais et un périmètre».

Les données collectées permettent d’optimiser les services proposés par l’entreprise afin d’augmenter la satisfaction des clients et la notoriété des marques : « Avec la data, nous analysons l’activité et nous faisons des préconisations. C’est un métier riche qui permet de grandes collaborations. Nous veillons à instaurer de nombreux temps de partage. Il y a beaucoup de communication et d’échanges ».

Concernant qualités essentielles de ce métier : « Je dirais qu’il faut une certaine appétence pour l’innovation, être un bon communiquant, savoir donner de la visibilité sur les analyses effectuées, vulgariser et savoir s’adapter à son auditoire ». Un métier innovant, intéressant pour lequel Mathieu, n’a pas hésité à déménager à Lille : « Chez Okaïdi l’adéquation entre la vie privée et la vie professionnelle est bien équilibrée. Et en tant que jeune papa, je me retrouve dans les valeurs de l’entreprise basées sur l’enfance. Il y a une réelle communauté et une excellente communication entre les collaborateurs, articulée autour de notre démarche de progrès « pour que le monde progresse au service de l’enfant qui grandit ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser