Accueil - Toute l’actualité - ACT FOR KIDS - Nouvelle création N’JOY : un atelier environnement sur mesure pour 400 enfants
Nouvelle création N’JOY : un atelier environnement sur mesure pour 400 enfants

L’objectif de cette journée thématique intitulée « Change ! Deviens un p’tit héros de l’enviro » : sensibiliser les enfants de CM1 et CM2 au travers de plusieurs ateliers ludiques et pédagogiques. Pierre Danckaert, responsable pédagogique, explique la méthode N’JOY pour captiver 400 enfants autour du thème des énergies. Une mission confiée par la communauté de communes de Cœur Côte Fleurie (région de Deauville) dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).

Qu’a imaginé N’JOY pour cette animation géante ?

En nous inspirant du jeu Timeline, nous avons imaginé le jeu de cartes Energ’up. Il incite les enfants à créer une ligne du temps en classant des cartes énumérant les premières inventions ou utilisations des énergies : 1ère utilisation du feu, des micro-ondes, de l’énergie éolienne…

Cette chronologie amène des débats chez les enfants qui utilisent connaissances et logique pour classer correctement les cartes. Le défi est corsé, c’est pourquoi, une fois leur ligne du temps des énergies construite, ils peuvent retourner les cartes : sur leur verso sont inscrites les dates correspondantes. Cela leur permet de s’auto-évaluer.

Dans un second temps, notre animateur propose aux enfants de deviner si les énergies représentées sont renouvelables. Quelques surprises sont au rendez-vous : tout le monde sait que le pétrole n’est pas une énergie renouvelable, mais qu’en est-il du gaz naturel ?

Enfin, dernier temps d’animation, on propose aux enfants une multitude d’objets du quotidien (crayon, peigne, boîte plastique…). Ils doivent alors réfléchir ensemble sur la manière dont ils pourraient tirer de l’énergie de ces objets. Avec un peigne, on peut créer de l’électricité statique, par exemple. C’est aussi une énergie !

Comment N’JOY élabore une animation sur mesure comme celle-ci ?

Il nous faut en premier lieu tous les détails possibles auprès de l’organisme demandeur : âge et nombre d’enfants, lieu, temps imparti, univers ou mécanique souhaitée, éventuellement sujet… C’est à partir de ces informations que nous commençons à bâtir le projet.

Quelles sont les expertises mises en œuvre ?

Pour bâtir Energ’up, nous nous sommes d’abord plongés dans le sujet des énergies renouvelables. Afin d’être au plus proche de la vérité, il nous a fallu trouver plusieurs sources, les comparer, nous assurer de leur véracité. Une fois le travail de recherche terminé, démarre le tri des informations. Qu’est-ce qui est important ? Qu’est-ce qui peut être mis de côté ? Quels sont les indispensables à transmettre à l’enfant ? Autant de questions qui nous permettent, petit à petit, d’établir le squelette de l’animation, ses objectifs pédagogiques en tenant compte des intérêts pour l’enfant.

C’est quoi la valeur ajoutée d’N’JOY sur un sujet comme celui-ci ?

C’est clairement la créativité : elle nous permet de bâtir un atelier « à la carte » à la fois ludique et pédagogique. Nous écrivons d’abord le scénario, puis nous imaginons le déroulé du jeu, nous rassemblons et vérifions les contenus pédagogiques, nous créons et concevons l’univers graphique (un jeu de cartes pour Energ’up), et nous testons le tout pour valider l’adhésion et la bonne compréhension des enfants.  Il nous a fallu aussi pas mal de réactivité sur ce projet car nous avions un laps de temps très court pour concevoir l’animation !

Mais ce n’est pas bien sérieux de faire du ludique sur un sujet sérieux comme les énergies, si ?

C’est justement cela, la force d’une animation réussie ! Parvenir à fusionner ludique et pédagogique est le meilleur moyen de faire passer des messages. Le jeu permet en effet de développer la socialisation, la compréhension, la coordination, l’essai, la réussite, l’acception de l’échec aussi ! Il est beaucoup plus facile de transmettre des connaissances et de sensibiliser les enfants quand ils sont acteurs, en leur fixant un objectif. Sans cela, la transmission est vite indigeste, voir à fond perdu…  

« Il est beaucoup plus facile de transmettre des connaissances et de sensibiliser les enfants quand ils sont acteurs »

400 enfants : c’est beaucoup ! N’JOY est vraiment capable de mobiliser autant d’attentions d’un coup ? Comment ?

Même pas peur ! Nos animateurs sont habitués et formés à effectuer leurs prestations devant 100, 150 participants, voir plus parfois ! En l’occurrence, pour Energ’Up, Énora, notre animatrice, a pu travailler avec des plus petits groupes d’enfants, sur des séances de 30 minutes. Simplement, si nous avions dû animer 400 enfants en une fois, nous aurions bâti l’animation différemment !

Découvrir l’offre N’JOY : https://www.njoy.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser