Accueil - Toute l’actualité - ACT FOR KIDS - Actions Environnementales - “Notre but est à la fois de réduire l’impact environnemental et le budget énergie de nos points de vente” : Betty, Energy Manager pour ÏDKIDS
“Notre but est à la fois de réduire l’impact environnemental et le budget énergie de nos points de vente” : Betty, Energy Manager pour ÏDKIDS

Depuis 2018, ÏDKIDS a mis en place un outil numérique de pilotage de la consommation d’énergie de l’ensemble de ses sites français. Betty Bury, qui le pilote au quotidien, explique son fonctionnement et son impact.

Bonjour Betty, j’ai entendu parler de la plateforme Deepki : qu’est ce que c’est ? C’est une plateforme numérique que nous avons mise en place depuis janvier 2019 pour réduire l’impact environnemental et le budget énergie de nos points de vente. 

Quel objectif vous êtes-vous posé en matière de gestion d’énergie ? Nous avons souhaité mettre en place cet outil pour nous aider à travailler tous ensemble afin de trouver des sources d’économie d’énergie, magasin par magasin. Notre but est à la fois de réduire l’impact environnemental et le budget énergie de nos points de vente. 

A date, Deepki est mis en place en France, pour toutes nos boutiques de marques, nos bureaux et nos entrepôts : plus de 500 sites sont monitorés. 

Comment cela fonctionne-t-il ? L’outil Deepki repose sur une collecte des données d’EDF. Une “passerelle” est mise en place directement avec EDF pour récupérer à la fois les données des factures et celles de nos consommations en kilowatts / heure. 

Sa mise en place a nécessité un énorme travail côté ÏDKIDS pour fiabiliser les données. Mais cela nous a permis de sécuriser les informations : nous savons désormais que nos 500 sites français sont des “PDL” (point de livraison) EDF dotés d’un compteur aux informations fiables. 

Quel est l’intérêt de l’outil Deepki ? Il est simple d’usage et facilitateur. Dès qu’on fait une ouverture, une fermeture ou un “respotting” de magasin (passage des éclairages par spots iodure à des éclairages par spots LED), je l’enregistre sur Deepki. Et ce qui est chouette avec l’équipe Deepki, c’est qu’on a en face de nous des gens qui partagent nos valeurs et visent à la fois le gain économique ET écologique.

Concrètement, que faites vous des infos remontées par Deepki ?
Elles s’accompagnent de plans d’action types dès qu’on détecte une surconsommation. Ce peut-être : 

  • un mail de sensibilisation du magasin : c’est l’action la plus utilisée.Grâce à un simple mail d’alerte en cas de surconsommation, c’est fou : je permets de faire des économies à l’entreprise ! Souvent, cela suffit en effet à faire un déclic. C’est hyper motivant !
  • une intervention du service travaux. Nous travaillons  en coopération étroite avec le service maintenance qui prend le relais à chaque dysfonctionnement détecté. Il peut alors intervenir pour procéder au réglage des systèmes de climatisation le plus souvent. Plus rarement, il procède à des travaux d’isolation de la réserve. C’est ce que nous avons fait par exemple dans notre magasin Oxybul de  Saint-Germain en Laye l’an passé. 

Mais ces plans d’action ont aussi un coût ? En fait, on n’a pas eu à lancer d’énormes investissements : la sensibilisation ciblée grâce à Deepki a suffi à réduire nettement consommation et budget énergétiques. 

Et quel a été l’impact depuis la mise en place de Deepki ? 

  • En année 1, une demi année, 2018 : le principal impact a été la fiabilisation des données et le début des plans d’action en décembre. 
  • En année 2,  2019, première année pleine de plans d’actions : nous avons réalisé 17,1% d’économie d’énergie.
  • En année 3, 2020, 17,8%. 

Est-ce que cela a aussi permis de changer nos habitudes ? Oui : on a mis de nouvelles bonnes pratiques en place pour nos ouvertures. Par exemple, tous nos magasins sont désormais équipés en éclairage LED, on installe des interrupteurs automatiques dans les réserves… Et sur le parc existant, nous avons par exemple “relampé” 32 magasins en 2019, et, entre les confinements, 13 de plus en 2020. 

Quel est le prochain objectif ? Ce serait bien de pouvoir missionner une ou deux régions via leurs pilotes. Car grâce à la nouvelle fonction “alerte” que nous propose Deepki, on peut désormais envoyer directement au magasin un message d’alerte dès qu’un voyant rouge s’allume, c’est-à-dire qu’un pic de consommation est détecté. Nous aimerions embarquer des pilotes régionaux en relais pour qu’ils puissent accompagner les magasins alertés. Et s’assurer de la bonne prise en charge du sujet par l’équipe. L’objectif étant de bien redonner le sens du projet à chacun. 

As-tu un message à passer sur le sujet ? Soyons tous vigilants sur nos micro gestes : extinction des lumières, des radiateurs… !

C’est top car on sent nos équipes magasin toujours hyper réceptives et en positif. Elles nous aident vraiment à chercher les sources des dysfonctionnements.

Et ce sont leurs retours qui nous permettent de moduler les plans d’action : révision des systèmes de clim, de chauffage…

Et l’international ? Ce n’est pas encore d’actualité. Et nous pouvons encore monter en puissance avec cet outil sur la France !

Une réponse à ““Notre but est à la fois de réduire l’impact environnemental et le budget énergie de nos points de vente” : Betty, Energy Manager pour ÏDKIDS”

  1. Clément Demester dit :

    Un grand bravo pour ce super projet que je ne connaissais pas, qui est au service de l’économie et de l’écologie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser