Accueil - Toute l’actualité - Non classifié(e) - Ils ont testé, ils racontent : le job dating inversé
Ils ont testé, ils racontent : le job dating inversé

Lors d’un job dating inversé, le recruteur va à la rencontre des candidats et non l’inverse. La formule a séduit Allan GAONACH, Directeur du magasin Oxybul à Lyon Mercière. Il nous en explique le principe et ses motivations.

Le Job dating inversé, c’est nouveau ?

C’est un concept de recrutement proposé par Pôle emploi et déjà éprouvé. Il  m’ a été suggéré par une cliente fidèle du magasin et j’avoue avoir été séduit par l’originalité de la formule, d’autant plus que j’ai à aujourd’hui une mission de recrutement élargie au périmètre des différentes enseignes du groupe pour la région lyonnaise.

Quel était  l’objectif ?

L’objectif était avant tout de rencontrer un maximum de candidats dans un laps de temps restreint. C’est une formule parfaite pour établir un premier contact et favoriser l’échange.  Mais la posture dans ce cadre est challengeante car nous devons convaincre et séduire le candidat. Notre présentation doit être impactante et différenciante.

Missionné pour tout IDKIDS, il m’a aussi fallu faire le lien entre les postes à pouvoir dans nos différentes marques et identifier des profils polyvalents IDKIDS.

Ma démarche était en résumé d’être l’ambassadeur local  de notre écosystème pour créer une véritable synergie de nos différents réseaux. 

Bilan de l’opération ?

Pouvoir promouvoir et faire découvrir  l’ensemble des marques de notre écosystème  est un réel  atout,  un processus “gagnant-gagnant”Les candidats peuvent en effet postuler en une seule fois pour différentes marques. Et côté employeur, cela permet d’identifier plus rapidement les profils correspondant le mieux à nos recherches.

Lors de cette rencontre,  2 candidatures ont été retenues et  transmises aux responsables d’OKAIDI / CATIMINI centre ville et OXYBUL Part-Dieu

C’est une expérience professionnelle et personnelle très enrichissante.

La suite ?

De nouvelles dates sont programmées par Pôle emploi courant avril dont une le 29 avec une école de commerce ciblant des candidats à l’apprentissage.

Nous avons mis en place également un partenariat local avec l’école de commerce CARREL pour promouvoir  et favoriser  l’apprentissage et dénicher des talents..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient vous intéresser