Accueil - Toute l’actualité - ACT FOR KIDS - HUMAN POWER : Modélistes, responsable qualité, chargé de contenu Web… et bénévoles pour fabriquer des masques !
HUMAN POWER : Modélistes, responsable qualité, chargé de contenu Web… et bénévoles pour fabriquer des masques !

Caroline, Anne-Sophie, Marion, Marie, Carole, Anne-Lise… Plusieurs collaboratrices ont (re)-sorti leur machine à coudre pour prêter main forte. Elles racontent:

Caroline, (modéliste Okaïdi), comment t’es venue cette idée ? J’en avais entendu parlé à la télé. Un soir, au moment des applaudissement à 20 heures, j’ai croisé quelqu’un d’une association à la Madeleine qui cherchait des bénévoles pour fabriquer des masques pour les personnes âgées. J’ai appelé. 

Concrètement, comment ça se passe ? L’association Mad la Madeleine prend vos coordonnées, votre niveau de couture, et te dépose de 10 à 50 kits. Ils contiennent tout le matériel (tissu, élastiques, fournitures, étiquette CHR) avec une gamme de montage et les préconisations techniques (nombre de point par centimètre, tension de fil). Il y a même un tuto en ligne. 

Technique mais faisable ! d’après Caroline…

Où en es-tu ? Sur ce modèle, j’ai déjà fabriqué 20 masques. Au total, 1000 ont été fabriqués par le réseau de bénévoles. Et là, on attend la livraison de 1500 kits supplémentaires pour les séniors, car la priorité était donnée jusque là aux masques pour les soignants. 

Au total, dans l’équipe modélistes, combien d’entre vous sont engagés ? Côté modélistes, sommes 4 à coudre « solidaire » : Marion, Marie et moi fabriquons des masques , et Anne-Lise fabrique des blouses pour l’hôpital de Tourcoing. Et j’ai embarqué une collègue de plus, car on avait besoin de renfort, Aurore, qui a dépanné en prenant 10 masques. Mais il y a aussi Anne-Sophie du service qualité, et sûrement d’autres encore ! 

Est-ce qu’il faut encore du renfort ?
Oui pour la Madeleine, sûrement pour les 1500 supplémentaires mais la difficulté, c’est qu’il faut être en local car c’est un bénévole qui se charge de passer déposer les kits directement chez vous. Mais il suffit de se rapprocher de sa mairie si on veut s’investir, car plusieurs ont mis en place ces réseaux. 

As-tu un contact, si on veut aider ? Pour la Madeleine, le mail de la bénévole qui dispatche les kits est : mad.masques@yahoo.com 

Que faut il comme compétence ?
Pas sûre que ce soit accessible aux grands débutants, mais sinon, l’envie, la patience, une bonne machine et c’est possible ! Il y aussi tout un réseau d’entraides et de conseils pour vous accompagner. Sur le site du CHR, de toute façon, ils demandent le niveau de couture, alors j’imagine qu’ils filtrent !

Qu’est ce qui te motive dans cette démarche ? 

Je fais ça pour aider, déjà ! Et pour que nos papys et mamies puissent sortir et récupérer du lien social : pour moi c’est important, et je pense que ça l’est aussi pour toute la population. 

Côté équipe, est-ce que cela vous a apporté ?
Oui, vraiment ! ça a renforcé nos liens. Il y a beaucoup de solidarité. Avec le confinement et le télétravail, on est forcé de communiquer pour avancer ensemble. 

Est-ce encore d’actualité ?
Oui, bien sûr. Et même après le 11 mai, on sera peut-être moins disponible, mais si besoin, on pourra le faire le soir ou le week-end !

Et toi, Anne-Sophie (responsable qualité Oxybul), comment as-tu commencé ? 

En fait, on s’est toute mise,  sans s’en parler, au contact des asso ! Pour moi, le premier truc c’était les Masques en Nord; avec le Souffle du Nord pour le CHU de Lille. Assez compliqués à fabriquer, mais j’y suis arrivé ! Pour info, ils sont toujours en recherche de renfort, pour fabriquer des masques plus simples pour l’ensemble de la population. 

Et la semaine dernière, via les réseaux sociaux, le site de ma ville, Mouvaux, faisait un appel aux bénévoles pour faire des masques pour les enfants. J’en ai fabriqué 40 : beaucoup plus rapide, car d’une construction plus facile ! 

Qu’est-ce qui t’a motivée ? 

J’ai des copines médecins, des parents qui sont dans la santé. C’est une façon d’apporter ma petite pierre à mon niveau, avec ce que je sais faire. Je suis contente et fière d’avoir pu aider !

BRAVO à toutes !

5 réponses à “HUMAN POWER : Modélistes, responsable qualité, chargé de contenu Web… et bénévoles pour fabriquer des masques !”

  1. Anne-Laure Troublé dit :

    Emue par votre engagement. Cela demande du temps et de la patience. Chapeau bas.

  2. hazebrouck dit :

    Bravo pour votre engagement et votre talent!

  3. Estelle Lelong dit :

    Bravo à tous et toute !

  4. REGENT ISABELLE dit :

    Bravo les filles d’utiliser vos compétences au services de nos aînés, qui en ont bien besoin !

  5. Cécile Delivre dit :

    Bravo aux couturières:) C’est top!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser